Les écologistes bloquent la préfecture pour protester contre la pollution automobile
Partager

Pollution de l’air en plein cœur de Paris
Une cinquantaine d’écologistes bloque la circulation devant la Préfecture de Police


Elus, militants, ou simples citoyens, ils étaient plus d’une cinquantaine ce mercredi 28 mars rue de la Cité à 12h30, pour occuper la principale rue d’accès à la Préfecture de Police. En plein cœur de Paris, EELV-Paris a symboliquement coupé la circulation pendant une demi-heure, afin de sensibiliser la Préfecture de Police à la nécessité de mettre en place des mesures efficaces pour sauver les poumons parisiens : restriction de la circulation des camions en transit et circulation alternée pour les véhicules diesel lors des pics d’émissions de particules. Selon AirParif, depuis le début de l’année, 24 seuils d’info au PM10, 1 seuil d’info au NO2, et 3 seuils d’alerte au PM10 ont déjà été franchis.

A moyen terme, l’Etat doit de son côté supprimer les incitations fiscales favorables au diesel, créer une Agence de l’air française, faciliter la mise en place des Zones d’actions prioritaires pour l’air (ZAPA). Selon une étude Aphekom parue en 2011, les particules fines sont responsables chaque année de 40 000 morts en France et d’une espérance de vie amputée de 6 mois dans la capitale.

Après cette action réussie, sans débordement et avec le souci de ne pas nuire démesurément aux automobilistes (un bus qui a été applaudi, une ambulance et une voiture conduite par une personne en situation de handicap, ont notamment pu filtrer), trois éluEs EELV régionaux et municipaux rencontreront à 16 heures le Préfet de Police.

 

En savoir plus sur le site des élus écologistes au conseil de Paris : elus.paris-eelv.fr