Les écologistes demandent un effort dans l’engagement de la Ville de Paris pour la Marche des Fiertés
Partager

Les élu.e.s écologistes demandent à Paris de s’engager plus encore dans le soutien apporté aux personnes LGBTQI en ayant son propre char aux couleurs de la ville lors de la Marche des Fiertés.

David Belliard, Président du groupe écologiste de Paris à l’attention d’Anne Hidalgo, Maire de Paris

 

Paris, le  17 mai 2018

 

Objet : Engagement de la Ville de Paris pour la Marche des Fiertés

 

Madame la Maire, Monsieur le Premier adjoint,

 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, le rapport de l’association SOS Homophobie révèle une recrudescence des plaintes pour actes homophobes. Nous avons constaté ces derniers mois la montée d’actes de violences dont ont été victimes des personnes LGBTQI à Paris et en Île-de-France. Cette situation préoccupante révèle une forme de libération de la haine, entretenue par les réseaux sociaux et la légitimation dans les médias par des groupes, associations et personnalités politiques réactionnaires, d’une parole ouvertement discriminatoire et violente.

 

Notre municipalité est, depuis des années, fortement engagée contre l’homophobie et la transphobie. Cet engagement se traduit par un soutien conséquent au tissu associatif LGBTQI ainsi qu’à des événements d’importance, comme cette année les Gay Games. La visibilité que permet cette manifestation est, vous le savez, essentielle pour faire avancer notre société vers une plus grande acceptation des personnes LGBTQI.

 

A ce titre, la Marche des Fiertés de Paris est un événement majeur. Moment festif autant que politique, elle est l’occasion de porter des revendications pour transformer une législation encore discriminatoire, malgré les avancées de ces dernières années. Elle est aussi l’occasion pour nombre de personnes LGBTQI et leur entourage de manifester librement dans l’espace public. Incontestablement, elle participe à la transformation des représentations et à la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

 

Malheureusement, notre ville n’est pas représentée pour cet événement populaire. Alors que la Présidente de la Région Île-de-France a décidé de se désengager de la Marche des Fiertés, notre ville doit lui apporter un soutien fort et pérenne. D’abord en lui assurant que le dernier samedi de juin soit sanctuarisé pour ce défilé, et que son parcours soit défini de façon stable. De plus, à l’instar de la plupart des grandes villes européennes comme Berlin ou Madrid, nous proposons que la Ville de Paris ait dorénavant son propre char à la Marche des Fiertés. Ce symbole fort témoignerait de la volonté de la Ville de Paris de soutenir financièrement la lutte contre les discriminations homophobes et transphobes, et ainsi d’affirmer encore plus fièrement ses valeurs de tolérance et d’égalité.

 

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, Madame la maire, l’expression de mes salutations les plus sincères.

 

 

David Belliard

Copies envoyées à : Bruno Julliard, Premier Adjoint à la Maire de Paris chargé des questions relatives à la culture ; Hélène Bidard, Adjointe à la Maire de Paris chargée de l’égalité Femmes/Hommes, de la lutte contre les discriminations et des Droits Humains

Retrouvez ou téléchargez la lettre au format pdf