Grâce aux écologistes tou.te.s les écolier.e.s auront des goûters bios
Partager

Les élu.e.s écologistes ont obtenu la mise en place de goûters bios dans toutes les écoles élémentaires de Paris. Des expérimentations ont déjà eu lieu notamment dans les 13ème et 9ème arrondissements et dans certaines écoles des 15ème, 18ème et 19ème arrondissements, remportant à chaque fois un franc succès.

Si la question du goûter de nos enfants peut apparaître comme un sujet léger, il n’en est rien. Derrière les goûters ce sont des enjeux majeurs pour notre collectivité qui se jouent : la santé environnementale, l’alimentation en produits bios et locaux dans les grands centres urbains, la lutte contre les inégalités ou encore l’éducation à une consommation écoresponsable !

Une question de santé publique
Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande la prise d’un goûter quotidien. S’il est varié, équilibré et issu d’une production durable, il contribue à la croissance saine des enfants. Il permet également d’éviter le grignotage en attendant le dîner, grignotage qui joue un rôle important dans le développement des problèmes de surpoids et d’obésité. Pour rappel, l’Observatoire régional de santé (ORS Île-de-France) estime que près d’un enfant Parisien sur six en CE2 présente un excès de poids.

Un outil de la transition écologique
Les goûters proposés aux enfants seront issus de l’agriculture biologique avec des emballages réduits à leur minimum pour tendre vers le zéro plastique et le zéro déchet. En effet, la commande publique peut et doit être un levier pour développer les filières vertueuses, notamment en aidant les producteurs locaux engagés dans l’agriculture bio.

Une mesure sociale
Environ 20% du revenu des ménages est consacré à l’alimentation. C’est un poste de dépense extrêmement important. La prise en charge du goûter des enfants par la ville grâce à la mise en place d’une tarification en fonction du quotient familial va permettre de soulager les familles parisiennes les plus modestes.

Un temps pédagogique
L’urgence de la crise écologique actuelle nous impose à la fois une transformation radicale de notre mode de production, mais aussi de notre mode de consommation. L’éducation à une consommation responsable doit faire partie de l’apprentissage de nos enfants et le temps du goûter est une formidable occasion de développer la conscience écologique des écolier.e.s. Diverses activités pourront être envisagées dans ce cadre : rencontre avec des agriculteurs locaux bio ou labellisés, campagnes de sensibilisation au développement durable et à l’éco-agriculture, ateliers de tri et de compost, développement de mini-potagers dans les écoles, et bien sûr toutes les initiatives qui pourront émaner directement du personnel en charge de ces temps, des familles ou des élèves.