5e édition de la journée sans voiture
Partager

Depuis 2015, la Journée Sans Voiture s’impose au fil des éditions comme un rendez-vous incontournable et une opportunité unique offerte à toutes et tous de se réapproprier l’espace public et de (re)découvrir un Paris apaisé et plus respirable.

Organisée par Christophe Najdovski, adjoint écologiste à la maire, et par son équipe, la cinquième édition de la Journée sans voiture se tiendra dimanche 22 septembre, de 11h à 18h. Elle concordera, une nouvelle fois, avec les Journées européennes du patrimoine. Comme l’année passée, cette édition concerne l’ensemble du territoire parisien. Ainsi, la Journée Sans Voiture comporte deux périmètres d’interdiction de circulation, auxquels s’ajoutent les secteurs « Paris Respire » déjà en place, qui seront tenus et barriérés.

Les parisien.ne.s auront l’occasion de vivre une édition particulièrement festive. Ces derniers mois, un travail important a été mené avec les associations parisiennes et franciliennes pour égayer les rues de Paris. Des balades urbaines et à vélo seront proposées par diverses associations. Une dizaine de rues aux enfants créées dans cette mandature seront animées. Baptisé « La Journée Sanzoto », un grand-jeu concours, parrainé par Claude Ponti, a été organisé dans les écoles parisiennes et franciliennes par l’École des loisirs. Le collectif « Paris sans voiture », à l’initiative de la première édition de la Journée sans voiture, investira et transformera le nouveau quartier Paris Respire du Faubourg-Saint-Denis (10ème), pour un événement inédit baptisé « Quartier libre ». Le Paris Rollers Marathon, qui rassemblera plus de 3000 participants, se tiendra également ce jour-là. Les animations sont à retrouver sur la page dédiée de Paris.fr

Enfin, avec cette édition, la Journée sans voiture acquiert également une dimension métropolitaine : pour la première fois, plusieurs communes organiseront à leur tour dimanche 22 septembre une Journée sans voiture, à l’image de Pantin, des Lilas, d’Aubervilliers ou du Pré-Saint-Gervais.

La Journée sans voiture parisienne se veut, édition après édition, de plus en plus ambitieuse.