1er mai : l’écologie pour réinventer le droit du travail
Partager

Les écologistes seront présent.e.s le 1er mai sur la Place de la Bastille à partir de 14h30. Ce sera l’occasion de présenter leurs propositions concernant le travail : revenu universel, 32h, lutte contre le burn-out…

 

DIALOGUE SOCIAL : Pour que le dialogue social existe et soit équitable, les écologistes veulent que toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, disposent d’une négociation gérée localement par des représentants syndicaux dela branche professionnelle, sous contrôle de l’Inspection du travail.

COGESTION DES ENTREPRISES :Le dialogue social doit être à tous les niveaux dans l’entreprise. Europe écologie Les Verts propose que les conseils d’administration soient composés à 50 % de délégué-es du personnel, comme en Allemagne. La cogestion est l’avenir de l’entreprise libérée, collaborative et attractive pour ses salarié-es.

«BOUCLIER SOCIAL » PERSONNEL : Un guichet unique pour s’informer et accéder à ses droits : compte personnel d’activité (CPA), compte épargne-temps, assurances chômage et retraite.

TRAVAILLER TOUS-TES, TRAVAILLER MOINS : Pour travailler toutes et tous, travaillons mieux et moins. Les 35 heures ont créé 400 000 emplois. Nouvel objectif : 32 heures par semaine ou 1 400 heures par an. Alors que la numérisation détruit des emplois, nous pouvons en créer, et vivre mieux.

REVENU POUR TOUTES ET TOUS : Un revenu universel d’existence inconditionnel, individuel, cumulable avec d’autres salaires, consistant à garantir à chaque citoyen-ne un revenu d’un montant suffisant pour vivre décemment.